.

Giovanna Marini à Créon:moments de grace pour la communauté italienne de l'Entre-deux-Mers ...et les autres!!

.

.

A 82 ans, la vieille dame très digne de notre respect et de notre admiration, si elle a perdu en mobilité, elle n'a rien lâché de sa pugnacité. Avec ses deux complices, elle continue à célébrer les valeurs de solidarité envers les exilés de toutes les époques, un long chant raconte par exemple l'odyssée de Riace  ce village de Calabre qui a accueilli de nombreux migrants, Pour cet acte exemplaire de solidarité  l'extrême droite au pouvoir à Rome a tenté d'envoyer le maire en prison. Typique du travail de Giovanna Marini qui transforme en chant populaire la réalité sociale de son pays. Issue d'une famille de musiciens et de chanteurs où raconte-elle vouloir devenir avocat semblait une hérésie, elle a parcouru pendant des années l'Italie en large et en long pour collecter les chants populaires. Elle fait partager ses découvertes au millier d'élèves de l'école populaire de musique du Testaccio à Rome où elle tient la chaire d'ethnomusicologie appliquée. Ce spectacle, la salle était comble, venait conclure de belle manière la semaine que Créon a consacré à l'Italie, films, expo Ciao Italia ( qu'on peut voir encore dans une salle  de la mairie), rencontres, témoignages de parcours d'exil, conférence, gastronomie al dente, une manifestation qui a accueilli un large public au delà de la très nombreuse communauté transalpine du Créonais JF Meekel 

ps: Vous  trouverez sur YouTube quelques chants de G Marini.